INSTRUMENTS

Le Surdo

Le Surdo est un fût droit, large et profond dont le son grave assure les basses et bat le tempo. Anciennement fabriqué en bois, il est généralement construit en métal et ses peaux peuvent être naturelles ou synthétiques. Il existe des surdos de différentes tailles (de 16 à 26 pouces de diamètre) qui donneront des sons plus ou moins graves. Ce sont les piliers de la bateria. Le plus grave (surdo de 1ère) est accompagné par le contra-surdo moins grave (surdo de seconde) et par un plus aigu le cortador, appelé aussi coupe (surdo de 3ème).

Le Répinique

Le Répinique ou répique est un tambour d'accompagnement dont le fût est fabriqué en métal ou en bois avec des membranes synthétiques. ll est environ 3 fois plus petit que le surdo et a un son beaucoup plus clair. Il est souvent utilisé pour les appels qui serviront à faire démarrer l'orchestre et les breaks.

Le Tamborim

Le Tamborim est un tambourin sans cymbales. Le son est sec et aigu. Il sert à jouer les "dessins" de tamborim, c'est à dire rythmes variés à l'intérieur des morceaux.

Le Chocalho

Le Chocalho est un ensemble de petites cymbales assemblées sur cadre métallique ou en bois. Le jeu du chocalho accompagne souvent les dessins des tamborins.

La Caixa

La Caixa ou caisse claire assure la rythmique continue. Son timbre est généralement constitué d'un simple fil d'acier tendu en travers de la peau de frappe. La sonorité de la caisse assure le ciment entre les sons graves des surdos et les sons aigus des autres instruments.

Les Agogos

Les Agogos sont des cloches à deux, trois ou quatre tons. Malgré un nombre de note limité, l'agogo offre la possibilité de jouer un large éventail de mélodies.

La Cuica

La Cuica est un instrument très particulier. Elle est constituée d'une tige fixée au milieu d'une peau. La tige frottée avec une éponge humide transmet des vibrations à la peau pour produire un son qui ressemble à un cri de singe.

Le Timba

Le Timba est un tambour conique fabriqué en bois ou en métal. Il se joue debout avec les mains sur une peau synthétique, avec une technique proche de celle du djembé.